Gestion locative : allez droit au Bot !

chatbot immobilier

Lancer un chatbot immobilier n’a jamais été aussi simple et évident. Loin d’être un luxe, l’assistance aux locataires automatisée est considérée comme un outil innovant au service d’une gestion locative digitale. Il est interactif et permet au professionnel de l’immobilier de se rapprocher de ses clients en leur apportant des réponses et des solutions immédiates.

En France, 10 millions de personnes sont locataires d’un logement social et, de manière plus générale, on compte 36% de locataires à l’échelle nationale. Pourtant, la gestion locative se digitalise encore trop timidement quitte à apparaître comme le parent pauvre de la relation client.

C’est là que l’agent conversationnel vient prêter main-forte au bailleur et révolutionne le quotidien du locataire.

Informer, résoudre, anticiper : l’immobilier au pied du mur

En 2020, les solutions promettant de simplifier le quotidien de chacun pullulent, pourtant la gestion locative peine pourtant à se réinventer…

Des opérations chronophages et répétitives aux questions les plus élaborées, en passant par les demandes les plus courantes du locataire : tout est encore trop souvent traité au moyen de méthodes manuelles et lentes, mobilisant inutilement des équipes et impactant directement leur productivité.

La lourdeur administrative, souvent fastidieuse et parfois compliquée mais absolument indispensable, peut côté locataire engendrer déception, agacement et incompréhension.

Aujourd’hui, une demande effectuée par un locataire est traitée en 72h en moyenne.

Même si quelques bailleurs mettent désormais à disposition des outils digitaux ou des services interactifs – espaces clients permettant de retrouver facilement ses informations personnelles ou de télécharger les documents – ces interfaces peinent à trouver leur audience et sont souvent inadaptées à une navigation mobile. 

Résultat : le locataire pensant toucher au but, fait à nouveau face à la désillusion et le bailleur, impuissant, doit affronter un manque de confiance grandissant.  

D’agent immobilier à agent conversationnel

Les usages évoluent et les notions d’autonomie, côté locataire, sont e-ssen-tielles ! 

L’intelligence artificielle n’est pas seulement une tendance du marketing digital. Elle peut aussi faire évoluer le métier des gestionnaires de copropriétés en leurs permettant de se recentrer sur la prise en charge des demandes à forte valeur ajoutée.

Le locataire ne doit plus seulement posséder les clefs de son logement : il doit aussi détenir celles qui lui permettront de rendre son expérience de locataire fluide et rassurante. Ainsi, le chatbot intelligent permet au locataire d’accéder à une aide plus personnalisée, sans délai de prise en charge et répondant aux standards de la relation client d’aujourd’hui.

Recourir à un chatbot capable de gérer des conversations en langage naturel permet aussi d’effacer les problématiques d’accessibilité, quelle que soit l’âge de l’utilisateur et son appétence pour le digital. Jouir d’un service disponible instantanément, 24H/7J,  correspond aux évolutions des attentes des locataires, qui utilisent les services de messageries dans leur communications quotidiennes, pour acheter sur un site e-commerce ou obtenir de l’aide auprès des administrations. 

La clef d’un service continu

La location d’un logement est une expérience riche qui peut conduire le locataire à solliciter l’aide du bailleur avant, pendant et après son entrée dans les lieux. 

Que ce soit pour la recherche de logement en elle-même, les démarches administratives, la constitution de son dossier, les pièces justificatives, une demande d’intervention, un problème d’eau, la résiliation du bail ou encore le remboursement de sa caution : toutes ces formalités peuvent être traitées de manière hybride grâce à des agents virtuels en amont des conseillers. Après une récolte d’informations nécessaires ou la qualification profonde d’une demande, les  gestionnaires peuvent reprendre le flambeau et s’attarder sur les cas les plus complexes. 

Un chatbot Immobilier gère une demande de résiliation par un locataire.

La digitalisation de tout ou partie du cycle de résolution d’une demande améliore l’expérience client, accélère le traitement de la demande et augmente la productivité des conseillers. Ce type d’amélioration a pour but d’augmenter la satisfaction client tout en  générant des économies à moyen terme. 

La conversation s’inscrit dans une démarche R.O.I-ste

Nombreux sont les avantages d’utiliser un chatbot dans sa gestion de la relation locataire : 

  • jusqu’à 70% des demandes récurrentes à faible valeur ajoutée peuvent être automatisées, 
  • le volume d’e-mails traités par un service client a tendance à diminuer de 20 à 30% dans les 4 mois suivants la mise en place d’un chatbot et la charge de travail des conseillers en sort considérablement allégée.

Cette solution innovante permet au bailleur de réaliser de 10 à 20% d’économie

Entre intelligence artificielle conversationnelle et humaine, il n’y a qu’un clic. L’une ne remplace pas l’autre : elles se complètent et se soutiennent. Un service hybride qui, en plus de différencier le bailleur, lui permet également d’apporter entière satisfaction à celui à qui il s’adresse.

Cette solution innovante permet non seulement au bailleur de réaliser de 10 à 20% d’économie sur les coûts de son service client, mais aussi d’augmenter son taux d’engagement de 10% à 25% et surtout de diminuer de 100% le délai de traitement d’une demande.

La relation client en ressort véritablement métamorphosée, de la visite virtuelle à la conclusion du contrat de bail, en passant par la prise de rendez-vous. Le locataire ne s’impatiente plus. Il sait qu’à tout moment, il peut : soit emprunter les voies traditionnelles (téléphone, e-mail, courrier), soit se rendre en ligne sur son espace personnel voire utiliser une application de messagerie qui lui est familière (WhatsApp, Messenger). 

Focus sur la solution Tolk

Déployée en moins d’une heure, la plateforme d’automatisation Tolk ne requiert que 15 à 20 minutes de maintenance par jour et permet d’automatiser jusqu’à 80% des demandes récurrentes. Ajoutons à cela une capacité d’évolution rapide sur le scope des connaissances et une mise à disposition de nouveaux services facilitée. Résultat : une expérience client enrichie et une satisfaction client en hausse.

Articles sur le même thème